Présentation du Centre Maayan מרכז מעיין

La Communauté juive libérale Ile de France est née d'une fidélité, d'une conviction et d'une rencontre.

La fidélité est celle portée par des juifs, désireux de vivre la religion de leurs ancêtres et de la transmettre.

La conviction de ces juifs libéraux est de faire vivre le judaïsme dans le monde moderne, ouvert aux autres, affirmant une totale égalité entre juifs, qu'ils soient hommes ou femmes.

Et la rencontre fût celle d'un groupe de fidèles, juifs libéraux, avec le rabbin Pauline Bebe. Par sa pensée, son écoute, sa disponibilité faite de douceur et de certitudes, elle a noué immédiatement des liens qui n'ont jamais cédés depuis.

Ensemble ils ont créé en 1994 une association culturelle, Nitsa, pour exprimer leur vision du Judaïsme par des rencontres, conférences, spectacles et bien évidemment éduquer les enfants au sein d'un premier Talmud Torah.

A suivi très vite la création de l'association religieuse, la Communauté Juive Libérale d'Ile-de-France.

Constituée au départ d'une poignée de famille, la CJL était accueillie dans un appartement par une de ses amis, pour y célébrer ses offices et tenir les premiers cours. Puis, grâce à la Ville de Paris un local était loué dans le XVIII arrondissement de Paris pour accueillir la communauté. C'est en ce lieu, rue Pierre Ginier, que les familles sont venues de plus en plus nombreuses, passant, en quelques années de quelques dizaines à près de 200.

Continuant à croître, et ne pouvant repousser les murs de la rue Pierre Ginier, la CJL s'est lancée dans une autre aventure : réaliser sa propre synagogue susceptible d'accueillir un nombre toujours croissant de fidèles.

Là encore l'aide de la Ville de Paris fut précieuse. Dans le cadre d'un bail emphytéotique de longue durée portant sur des locaux désaffectés rue Moufle, Paris XIème, conclu avec la Ville, la CJL, avec son association culturelle Nitsa, s'est engagée dans la construction tant attendue d'un centre communautaire, d'une synagogue. En 2006, le Maire de Paris pouvait inaugurer les nouveaux locaux.

Autour de son rabbin, de son message, porteuse des valeurs et principes du Judaïsme libéral, la communauté a alors pu poursuivre son développement. En cette année 2011, la CJL est désormais constituée de 400 familles, bien au-delà de la poignée de membres fondateurs. Nitsa continue plus encore qu'hier ses activités, des conférences, des randonnées, des concerts, des sorties des spectacles. Son Talmud Torah accueille une centaine d'enfants pour des enseignements les mardis, mercredis et dimanche. Le centre communautaire vit ainsi au quotidien, petite ruche bourdonnante.

Persuadées que l'avenir est au Judaïsme libéral, la CJL et Nitsa vont de l'avant, pour répondre aux demandes de ce petit « peuple » juif si divers. Nous allons de l'avant, dans la République. Nous allons de l'avant main dans la main avec les autres communautés libérales de Paris et de Province. Nous allons de l'avant pour avoir ce bonheur, précieux en ce monde, de vivre ensemble notre spiritualité, nos valeurs. Et bienvenue à tous ceux qui voudront, à un moment de leur vie, faire un bout de chemin avec nous.

Vous pouvez télécharger au format PDF le discours d'inauguration du centre communautaire Communauté Juive Libérale - Ile de France par le Rabbi Professor Jonathan Magonet.